Novembre2010

ma présence sur le chemin de Compostelle tenait plus du choix culturel que d'un appel religieux. Au fil des kilomètres, je compris que ce choix allait transformer mon être. J'ai toujours trouvé du plaisir dans l'effort, la j'étais servi, deux choix se sont imposés s'adapter ou s'arrêter. Trouver le plaisir dans la douleur, mais en plus puiser mon inspiration sur le Chemin est vite devenu une évidence. Désormais après chaque saison je quitte ce qui m'est le plus cher, ma famille, mon travail, mon confort et j'enfile mon habit de vagabond pour une durée indéterminée dans l'acceptation de ce qui va se présenter à moi. Au contact de la nature, sans aucune contrainte inutile, j'apprends à accepter la différence, sans jugement, avec spontanéité je vais aider l'autre, avec reconnaissance accepter l'hospitalité, avec plaisir confectionner un repas pour plusieurs Pèlerins avec ce que la nature va nous offrir. C'est une démarche forte qui m'apporte plein de sens dans ma vie, je suis devenu une éponge , cette force intérieur j'ai décidé de la partager avec tous. Vous comprendrez mieux la présence de recettes du Sud Ouest sur la carte de mon restaurant, mon Cassoulet, Foie Gras........J'attends avec impatience mon arrivée en Espagne....

Galerie

Sur le cheminde Compostelle

De Saint Michel à Compostelle.

Savez-vous qu'une des routes pour Compostelle passe tout prêt de notre restaurant ?

Et vous quel serait votre chemin ?